SUIVEZ L’ACTUALITÉ DE LA CLINIQUE VÉTÉRINAIRE ONEVET



La toxocarose

18 avril 2017
Toxocarose.jpg

Pensons à nos enfants, restons vigilants contre la toxocarose.
Selon ESCCAP France (European Scientific Counsel Companion Animal Parasites)

 

Les ascaris (ascarides)  des chiens et des chats sont des vers ronds allongés.
Les propriétaires sont incités à être très vigilants sur les infestations de leurs compagnons par ces vers, car ceux-ci représentent à la fois un danger pour les animaux et pour les humains.

Les risques pour les chiens et les chats
C’est surtout pour les chiots et les chatons que les infestations par ces parasites sont dangereuses. Ces vers provoquent une ralentissement de la croissance, des troubles digestifs ou respiratoires.
Chez les chiens et les chats adultes, la contamination par les ascaris est dans la plupart des cas sans conséquence visible. Il ne faut cependant pas la négliger, les porteurs de vers pouvant être à l’origine de la contamination de l’environnement.

Les risques pour l’homme
C’est aussi pour les enfants que les ascaris présentent le plus grand danger.
Chez l’adulte en bonne santé les conséquences sont peu importantes : un peu de fièvre, de la fatigue, des douleurs musculaires transitoires.
En revanche chez l’enfant, mais aussi chez les personnes dont les défenses naturelles sont affaiblies par une maladie ou par un traitement médical, les signes sont parfois plus marqués et les larves peuvent migrer jusqu’à des organes très sensibles comme l’oeil ou le cerveau. Il peut aussi y avoir une atteinte générale avec fièvre,des signes hépatiques, pulmonaires et digestifs, une atteinte oculaire avec perte de vision, une atteinte nerveuse avec méningite. LA MALADIE CHEZ L’HOMME S’APPELLE LA TOXOCAROSE.

La contamination des humains n’est pas rare. Ainsi en Europe, on estime que 20% de la population a été à un moment ou un autre contaminée par ces parasites.

Lutter contre les ascaris

Traiter les chiens et les chats contre les vers est le meilleur moyen de les protéger, mais aussi de limiter les risques de contamination à l’homme et à l’enfant.
Comme les chiennes et les chattes peuvent transmettre des ascaris à leurs petits pendant la gestation ou la lactation, et que les œufs de parasites peuvent être très nombreux dans l’environnement, il est conseillé de vermifuger les animaux dès leur plus jeune âge, et de renouveler le traitement très régulièrement.

Vermifugation des chiots : il est conseillé de la pratiquer dès l’âge de 2 semaines, puis à 4, 6 et 8 semaines, puis tous les mois jusqu’à l’âge de 6 mois.

Vermifugation des chatons : à pratiquer dès l’âge de 3 semaines, puis à 5, 7 et 9 semaines, puis tous les mois jusqu’à l’âge de 6 mois.

Vermifugation des chiens et chats adultes : au moins 4 fois par an (tous les 3 mois). En cas de contact avec des jeunes enfants ou avec des personnes fragiles, une vermifugation toutes les 4 à 6 semaines est préférable car elle réduit totalement le risque de contamination de l’environnement par des œufs de parasites.
Vermifugation des chiennes et des chattes reproductrices : les mères doivent être traitées en même temps que leurs petits. Elles peuvent également être vermifugées en fin de gestation avec un vermifuge larvicides.

Quel vermifuge utiliser ?
Tous les vermifuges ne sont pas efficaces sur les ascaris, et parmi ceux qui le sont, tous n’ont pas une action sur les larves. Seul votre vétérinaire est à même de vous prescrire le vermifuge adapté à votre animal, en prenant en compte son âge, son mode de vie, la facilité d’administration des produits, leur efficacité, l’absence d’effet  secondaire… Demandez à votre vétérinaire d’établir avec vous le plan de vermifugation de vos chiens et de vos chats, et traitez-les avant qu’ils ne soient malades.

Respecter les règles d’hygiène élémentaires
Afin de limiter la contamination de l’environnement :
Ramassez les crottes  de votre chien ou de votre chat que ce soit en ville ou dans le jardin.

Ne laissez pas vos animaux accéder au potager, aux plages, aux espaces de jeu. Si vous possédez un bac à sable, placez-y un couvercle quand les enfants n’y sont pas.

Afin de limiter la contamination humaine :
Lavez-vous les mains régulièrement, et surtout après avoir manipulé les animaux ou le sol.

Lavez soigneusement les légumes, surtout s’ils sont destinés à être mangés crus.

Cuisez la viande à cœur, surtout les abats. Des viandes très diverses sont succeptibles d’abriter des larves de toxocara : le porc, le poulet, le pigeon, le lapin, l’agneau, le veau…

 

ESCCAP France 2017
ESCCAP (European Scientific Counsel Companion Animal Parasites) est une association indépendante à but non lucratif qui rédige et diffuse des recommandations pour le traitement et la prévention des principales parasitoses internes et externes des animaux de compagnie. Son objectif est non seulement de protéger les chiens, les chats et les NAC mais aussi l’homme dans sa relation à l’animal, dans une réelle préoccupation de santé publique. 

Clinique Vétérinaire du Loup

Clinique Vétérinaire du Loup22, Bd. Honoré Teisseire 06480 La Colle-sur-LoupTél. 04 93 32 61 40RDV et URGENCES

Copyright Oxane-VetactionConseil 2017.